Rénovation énergétique : découvrez les financements disponibles


La rénovation énergétique est un enjeu majeur pour lutter contre le changement climatique, réduire les dépenses énergétiques et améliorer le confort des logements. Pour inciter les particuliers à entreprendre de tels travaux, plusieurs dispositifs de financement ont été mis en place par l’État et les collectivités territoriales.

Le dispositif MaPrimeRénov’

Mis en place en janvier 2020, MaPrimeRénov’ est une aide financière destinée aux propriétaires occupants, bailleurs et copropriétés pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Elle remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Les montants accordés varient en fonction des revenus du foyer et des gains énergétiques engendrés par les travaux.

Les aides des collectivités territoriales

Certaines collectivités territoriales proposent également des aides financières pour soutenir les projets de rénovation énergétique sur leur territoire. Il peut s’agir de subventions, d’exonérations fiscales ou encore de prêts à taux zéro. Ces dispositifs viennent compléter les aides nationales et sont généralement soumis à des conditions spécifiques liées au lieu d’habitation et aux caractéristiques du logement.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est un dispositif de financement mis en place par l’État pour encourager les travaux de rénovation énergétique. Il permet d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêts pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement. La durée de remboursement varie entre 10 et 15 ans, en fonction du montant emprunté et des revenus du foyer. L’éco-PTZ est accordé sous certaines conditions, notamment en ce qui concerne la nature des travaux réalisés et le respect des critères de performance énergétique.

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

Les Certificats d’économie d’énergie sont un dispositif instauré par la loi sur l’énergie de 2005, obligeant les fournisseurs d’énergie à promouvoir l’efficacité énergétique auprès de leurs clients. En contrepartie, ces fournisseurs (électricité, gaz, chaleur, froid ou carburants) proposent des primes ou des bons d’achat pour financer une partie des travaux de rénovation énergétique. Les montants accordés varient en fonction du type de travaux réalisés et des économies d’énergie générées. Pour bénéficier de ces primes, il est nécessaire de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Les aides des entreprises de l’énergie

En plus des CEE, certaines entreprises du secteur de l’énergie proposent des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Il peut s’agir de prêts à taux bonifié, d’aides directes ou encore de dispositifs d’accompagnement technique et financier. Ces offres sont généralement réservées aux clients de l’entreprise et soumises à des conditions spécifiques.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide financière destinée aux ménages les plus modestes pour les aider à payer leurs factures d’énergie ou à financer des travaux de rénovation énergétique. Son montant varie en fonction des revenus et de la composition du foyer, avec une moyenne de 150 euros par an. Le chèque énergie est automatiquement envoyé aux bénéficiaires, sans démarche préalable.

Les conseils et accompagnements personnalisés

Pour faciliter l’accès aux différentes aides financières et orienter les particuliers dans leurs démarches, plusieurs organismes proposent des conseils et accompagnements personnalisés. Parmi eux, on retrouve notamment les espaces info-énergie, les plateformes territoriales de la rénovation énergétique ou encore les points rénovation info-service (PRIS). Ces structures permettent d’informer les particuliers sur les dispositifs existants, d’estimer le coût des travaux et de monter les dossiers de demande d’aides financières.

La rénovation énergétique est un enjeu crucial pour l’avenir de notre planète et la réduction de notre empreinte écologique. Grâce à ces différents dispositifs de financement, les particuliers peuvent entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement et ainsi contribuer à la transition énergétique.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *